Les jeux en ligne seront soumis à une fiscalité spécifique. L’Etat espère bien maintenir le niveau de ses recettes fiscales sur les jeux à 5 milliards d’euros. Lire la suite>>